Equi-logique

Vers une équitation logique pour tous les passionnés de chevaux et d'équitation
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Chevaux naviculaires : le bon réflexe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
STL
Habitué
Habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 32
Localisation : près de paris (c'est plus simple lol)
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Chevaux naviculaires : le bon réflexe   Sam 31 Mai - 8:52

alex a écrit:

Là pas d'accord, que tu adhére aux pieds nus, c'est ton droit aller jusqu'à dire que le reste c'est nocifs ce qu'ils font, ......... Surtout qu'aucune étude scientifique sérieuse ne comfirme tes dires.... Juste des "pareurs pieds nus" . Et c'est pas plus provisopire qu'un parrage qui doit aussi etre refait trés régulierement.

Moi je pense pas du tout comme toi mais je te critique pas. J'espére juste pour ton loulou que tu as pris un bon chemin.
Moi je sais que Nefer sans fer, même bien parrée, elle déménage car elle souffre dés qu'elle pose le pied... Il faudrait donc la faire souffrir énormement et longtemps juste en esperant que ça marche.... Ce serrait cruel ..... Surtout si ça marche pas ... Donc moi votre truc j'adhere pas ....

Alors le diagnostique de la véto était "réservé", elle pensait sérieusement qu'il faudrait opter pour des infiltrations.
Ce n'est pas un pareur pieds nus qui me l'a dit.
Les infiltrations, c'est nocif. Tous les médecins te diront qu'il ne faut surtout pas en faire trop souvent.

Les egg bars, c'est nocif aussi, désolée d'insister, mais ces fers empêche la fourchette de venir au contact du sol.
Si la Nature a créé des pieds aux chevaux avec cette structure toute particulière, ce n'est pas pour faire joli!
La fourchette joue un rôle important dans l'équilibre du pied et elle amortit les chocs.
De plus es egg bars, comme bien souvent les chevaux marchent dessus et déferrent, sont fortement serrés par le maréchal.
Du coup le pied est engoncé, la boite cornée n'a aucune amplitude et la vascularisation du pied est fortement diminuée.

Au final les egg bars anesthésient le pied. Alors oui c'est sûr, ça soulage... mais où est la guérison?

Enfin, ces fers, en soulevant les talons, font fonctionner le pied pince en premier, ce qui est exactement le mouvement qui a causé l'usure du tendon fléchisseur profond...
Au repos, le tendon sera soulagé de toute tension, donc il pourra se guérir.
Mais dès que le cheval sera en mouvement, le tendon sera encore plus sollicité.
Voilà pourquoi, après 3 mois de box quasiment sans marcher, le cheval va mieux.
Mais pour ça il aura fallu le shooter pour qu'il soit zen, commencer par des infiltrations au début parce qu'il fait peine à voir...

Et par la suite, s'il ne boite plus, alors reprendre le boulot tranquillement en enlevant les egg bars ou pas, selon...
jusqu'à ce que le tendon soit de nouveau trop usé car rien n'a été réglé...

Ce n'est pas un discours de pareur pieds-nus, mais simplement du vécu et une planche anatomique de membre antérieur... qu'il faut envisager en mouvement! Car quand on regarde la planche, c'est toujours à l'arrêt...
Revenir en haut Aller en bas
STL
Habitué
Habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 32
Localisation : près de paris (c'est plus simple lol)
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Chevaux naviculaires : le bon réflexe   Sam 31 Mai - 9:01

J'ajouterais qu'après 9mois de parage, Fakir va toujours super bien!
Et j'ai sauté il y a 15 jours... sans souci!
Revenir en haut Aller en bas
chevaux M
Vu
Vu
avatar

Nombre de messages : 55
Localisation : lot
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Chevaux naviculaires : le bon réflexe   Dim 7 Sep - 11:52

Bravo d'avoir eu le courage de faire ce choix ! Ma jument Inès est "naviculaire". Lorsque je l'ai acheté, je savais qu'il lui arrivait de boiter, mais c'était "ma copine". Au début elle était ferrée normalement, puis elle s'est remise à boiter. Donc examens, radios...etc, qui donnent ferrure egg-bar avec plauqe et silicone, plus travail spécifique à la longe.
Tout se passe bien pendant quelques mois, puis la boiterie revient, repart, entre temps elle s'arrache parfois les fers... Je la ramène faire des radios (deux ans après il me semble), son état a empiré. Je pose la question à la véto "mais alors quand elle aura quinze ans (elle en avait neuf), il faudra que je la fasse euthanasier parce qu'elle ne pourra plus se lever ?", sur ce, les larmes me montent au yeux lorsqu'elle me répond "oui"...
On décide d'une injection de tildren, et je décide par ailleurs de ne plus la monter et de ne pas la faire ferrer, non pas parce que je connaissais le pied nu, mais parce qu'il est d'usage (sans que ça choque la conscience de personne d'ailleurs !) de ne pas ferrer des chevaux qui ne travaillent pas.
La miss est donc tranquille au pré, mon but étant d'éviter d'écourter sa vie. Je retourne faire des radios un an après, la situation s'était un peu améliorer au niveau des ligaments, pas au niveau de l'os navicualire qui a un joli trou. Mais elle ne boîte pas, n'est toujours pas ferrée, et elle peut encore se permettre de faire l'andouille et de courir comme une fofolle, ce qu'elle adore !

Alors, si j'avais su... Je ne l'aurai jamais fait ferrer, et je pourrai peut être encore faire des balades avec elle. Par contre, ils sont sur des terrains de causse qui se prêtent bien aux pieds nus.
Revenir en haut Aller en bas
http://leschevauxm.blog4ever.com/blog/index-178622.html
urkav
Nouveau
Nouveau
avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Age : 48
Localisation : Jupille Liège
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: Re: Chevaux naviculaires : le bon réflexe   Dim 14 Sep - 18:28

Cher STL,Il semble que ce forum soit Le site de discution sur nos naviculaires. Et ils semblent nombreux.

Urka a 4 ans et a commencé à boiter au printemps. Diagnotic: Naviculaire Off course.Bien..., fini les espoirs de "Grand prix de la Province de Liège" aux Hall des Foires. Mais pas fini le cheval pour autant. Je n'ai qu'elle et comme certaine(e)s ont le même sentiment que moi: Même si je ne dois pas la monter, elle est ma meilleure amie voir le troisième enfants de la famille.Si un enfant a un problème, on essaie de faire tout pour le soigner ou tout au moins qu'il n'en souffre pas.

Il faut secouer les puces de nos vétos et maréchaux.Je m'apprette à faire parer Urka au naturel. Mais, il est vrai que les pareurs en Belgique sont rares, peu ou pas informés. Ils continuent à penser "haut en talon" même pieds nus. Mon problème: Je ne suis pas maréchal, ni vétérinaire. Je ne peux donc prétendre leur apprendre leur métier.Ce que je sais, c'est que comme vous, je vis avec elle depuis autant de temps. A son oeil, je sais quand ça va pas. Je me suis sentie très mal quand on lui a mi ses fers. Dès qu'elle a été déclarée naviculaire, je les ai fais ôter et paré comme on pare les naviculaires mais sans fers. Mais ça non plus, je ne le sens pas.

En fait, c'est une petite étincelle, un espoir, un sixième sens, le feeling, un voeux à Ste Rita, ou à St Hubert, appeller ça comme vous voulez. Mais puisque de toute façon je ne veux plus referrer, pourquoi ne pas essayez.
Se remettre en question ou remttre en question les préceptes aquis durant des années d'études ou d'expérience, c'est la démarche la plus difficile qui soit. Au risque de devenir obsolète en fin de carrière.

Simple exemple: vous êtes jeune maman? Comment couchez-vous votre BB? Sur le dos? Il y a 20 ans, c'était formellement interdit. On a même, à une époque, déconsellé l'allaitement maternel au profit des biberons. Les bibis existent toujours, mais l'allaitement est revenu en force ces dernieres années au point que certaines mères se culpabilisent quand elle n'ont pas l'envie de donner le sein.

En médecine humaine, il existe un espèce de sac fourre tout dans lequel ont classe les petites toux, rougeurs, éruptions, température inexpliquées: cela s'appèlle pathologie virales.En médecine vétérinaire, il semble que l'on classe dans le syndrome naviculaire toutes les boiteries dont on ne connaît pas l'origine. (cela n'engage que moi)Se remettre en question c'est souvent avouer qu'on pourrait avoir tort et avouer qu'on est pas tout puissant.

Je pense que les vétos n'ont pas le temps (ou le goût) de lire Pete Ramey, de s'informer de nouvelles techniques. Pourtant, j'adore l'anatomie et surtout quand elle est appliquée comme il le fait. Et toute sa logique se base sur l'anatomie et la physiologie du pied et l'aspect mécanique de la marche.

Entre nous, je ne porte jamais de talons. Pourquoi? J'ai mal au mollet, je suis instable, je fini par avoir mal à la plante du pied, je ne sais ni courir, ni danser. Combien d'entre nous, les filles, nous nous retrouvons nus pieds à la communion ou au mariage de la cousine Germaine?

Sauf si cela est un secret réservé à l'usage exlusif de ton maréchal, ce dont je doute, aurait-il la bonté de nous écrire ou de nous expliqué par ce forum la manière dont il pare ton cheval, afin qu'on puisse proposer ce type de parage à nos propres maréchaux.
Revenir en haut Aller en bas
chevaux M
Vu
Vu
avatar

Nombre de messages : 55
Localisation : lot
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Chevaux naviculaires : le bon réflexe   Lun 15 Sep - 20:58

urkav a écrit:
Sauf si cela est un secret réservé à l'usage exlusif de ton maréchal, ce dont je doute, aurait-il la bonté de nous écrire ou de nous expliqué par ce forum la manière dont il pare ton cheval, afin qu'on puisse proposer ce type de parage à nos propres maréchaux.

ah oui ça serait super ! Merci d'avoir fait partager votre expérience; il est vrai que "naviculaire" est un fourre tout...
Revenir en haut Aller en bas
http://leschevauxm.blog4ever.com/blog/index-178622.html
STL
Habitué
Habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 32
Localisation : près de paris (c'est plus simple lol)
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Chevaux naviculaires : le bon réflexe   Lun 15 Sep - 21:42

Il faudrait voir, mais en gros la technique est simple : il s'agit de redonner aux pieds un angle correct.
Les talons sonr abaissés s'ils sont trop hauts (généralemenet c'est le cas sur les naviculaires) pour éviter que le cheval ne pose trop en pince.
Des chevaux aux pieds bien parés (même ferrés) ne sont pas naviculaires au sens général du terme.

Un cheval naviculaire est généralement un cheval souffrant d'une inflammation du tendon fléchisseur profond, provoqué par un posé du pied en pince à chaque pas.

Mais parfois il s'agit d'une fracture de l'os naviculaire, auquel cas le parage ne peut rien faire... évidemment clin

"naviculaire" signifie juste que le cheval a mal dans la zone naviculaire du pied... une seul symptome mais plusieurs causes possibles


Dernière édition par STL le Jeu 6 Nov - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chevaux naviculaires : le bon réflexe   Mar 16 Sep - 22:16

-Parfaitement expliqué,je préciserai ,à ce sujet que c'est héréditaire!- Ange
Revenir en haut Aller en bas
urkav
Nouveau
Nouveau
avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Age : 48
Localisation : Jupille Liège
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: Urka naviculaire   Sam 27 Sep - 10:43

Voilà, il y a une semaine, Urka a été paré naturel. Elle ne marche pas sur les oeufs. Elle n'avait jamais été ferrée sauf 3 semaines.

Comme dit, j'ai demandé à Mathieu, mon véto, de venir faire de nouvelles radios. Urka a de grosses atteintes au niveau des os naviculaires. Je dois voir les radios dans la semaine qui vient.

Mathieu me déconseille la compétition (c'était un objectif, mais pas l'essentiel). Urka risque d'être gênée dans ses mouvements et donc d'avoir une currieuse démarche. Raison peut-être pour laquelle je ne l'ai jamais vu boiter. Il dit qu'il faut avant tout se baser sur la clinique: le comportement du cheval (boiterie ou pas,...). Le parage naturel ne peut être mauvais en lui même. Il conseille malgré tout des fers ronds si la jument de devait travailler plus. Pour l'instant, c'est pré, éthologie au sol et balade. Et on s'amuse beaucoup.

Mathieu ne connaissait pas cette méthode de parage. Il a eu la bonne idée de prendre ses renseignements. Il faut comprendre, c'est lui qui marche sur des oeufs. mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
STL
Habitué
Habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 32
Localisation : près de paris (c'est plus simple lol)
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Chevaux naviculaires : le bon réflexe   Jeu 6 Nov - 16:00

Contente que tu aies passé le pas clin Tu vas voir, ça va aller :)
Par contre je ne vois pas dutout le rapport entre la quantité de travail et la nécessité ou non de mettre des egg bars... reflexion

Un cheval pieds nus n'est pas dutout condamné à la vie au pré sans travail, qu'on soit bien clairs clin
Et les egg bars ne font qu'anesthésier la fourchette sans régler le problème, donc je ne pense pas dutout que ce soit énéfique d'intensifier le travail tout en cachant les symptômes avec les egg bars.
Si le cheval a mal, alors pas de travail intensif... dutout!
S'il n'a pas mal, il peut tout faire pieds nus clin

Mon pareur s'occupe (si je me souviens bien) du vice champion (ou du champion) d'Europe de TREC. Autant dire que le cheval est sérieusement entrainé et qu'il passe partout!
Revenir en haut Aller en bas
STL
Habitué
Habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 32
Localisation : près de paris (c'est plus simple lol)
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Chevaux naviculaires : le bon réflexe   Jeu 6 Nov - 16:02

juste pour dire aussi que ça fait plus d'un an maintenant que Fakir est pieds nus Gr sourire
Pas de souci particulier, vous avez le montage de l'année écoulée dans le forum photos clin
Revenir en haut Aller en bas
idole



Nombre de messages : 3
Localisation : rhône
Date d'inscription : 14/03/2011

MessageSujet: Re: Chevaux naviculaires : le bon réflexe   Lun 14 Mar - 21:20

Bonjour à tous,
Par avance je présente mes excuses car je ne me suis pas présentée.
Je suis dans le rhône près de lyon.
Je fais à nouveau des recherches sur les chevaux naviculaires et les expériences d'autres propriétaires ayant rencontré ce problème, c'est pourquoi je reviens sur ce post.
Ma jument a été déclarée naviculaire il y a un an et demi et j'ai eu la même intuition que toi STL, j'ai choisi le parage physiologique plutôt qu'une ferrure orthopédique contre l'avis du vétérinaire. Et je dois dire que ma jument ne s'en est que mieux portée. Il ya encore 3 semaines elle avait une patate d'enfer. Puis patatra , elle a fait un abcès à un postérieur, et comme j'étais novice sur ce sujet le véto a percé. Ceci dit elle est restée au box le temps que ma pareuse vienne lui poser un pHw car elle a un beau trou dans la sole et j'avais peur que la paroi casse. Elle allait super bien malgré ça, et là depuis une semaine elle reboite de l'antérieur gauche (le fameux naviculaire) .
Je ne comprends pas, je ne dis pas que je la croyais guérrie mais elle allait tellement bien que dans ma tête du moins elle était largement mieux dans ses pieds. elle a vu l'ostéo qui ne lui a rien trouvé de grave qui explique la boiterie , de plus cette ostéo ne lui a pas trouvé une atitude de naviculaire, en effet elle ne pose pas sytématiquement le membre en avant, et ne boite pas du tout au pas, mais au trot et en descente. Sa pareuse revient dans 3 semaines.
Du coup je me suis retrouvée dans ton témoignage STL mais en même temps me voilà dans l'angoisse, le tien n'a t il jamais rechuté ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chevaux naviculaires : le bon réflexe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chevaux naviculaires : le bon réflexe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Chevaux naviculaires : le bon réflexe
» Les chevaux à l'abattoir => Reflexe adoption
» Association Réflexe adoption
» Homéo, phyto, vos petits plus pour vos chevaux....
» Les maladies que vos chevaux ont eues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equi-logique :: Soins, santé, entretien :: Pieds nus-
Sauter vers: