Equi-logique

Vers une équitation logique pour tous les passionnés de chevaux et d'équitation
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Commission équitation éthologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Judy

avatar

Féminin Nombre de messages : 2
Age : 40
Localisation : Chaumont gistoux
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Commission équitation éthologique   Lun 22 Sep - 18:06

La LEWB à décidé de s'intéresser à l'équitation éthologique et propose de créer une commission.


Voici le communiqué paru dans la revue Equipage:

TABLE RONDE « ETHOLOGIE »

SUITE A LA CREATION D’UNE SECTION « ETHOLOGIE » AU SEIN DE LA LEWB , NOUS DESIRONS ORGANISER UNE TABLE RONDE SUR LE SUJET LE LUNDI 17 NOVEMBRE PROCHAIN. LES CANDIDATURES SONT A ENVOYER A

info@lewb.be AVEC UN MINI CV EQUESTRE

Merci de transmettre cette information à toutes personnes susceptibles d'être intéressées.
Revenir en haut Aller en bas
*Anne*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6099
Localisation : Ath
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   Mar 23 Sep - 22:38

Très intéressant! Merci pour l'info!

_________________
"C'est la relation qui illumine l'être." Gaston Bachelard

Ensemble de services équestres à retrouver sur www.equi-logique.be !

"Observez votre cheval et observez-vous. Car de l'observation naît la connaissance. De la connaissance naît la compréhension. De la compréhension naît une communication juste. D'une communication juste naît l'harmonie."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.equi-logique.be
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   Mer 24 Sep - 23:05

-j'y ai répondu :ça m'interesse beaucoup!- Ange
Revenir en haut Aller en bas
*Anne*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6099
Localisation : Ath
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   Mer 19 Nov - 10:35

Citation :

P.V. de la « table ronde » sur l’éthologie à la LEWB
le 17 novembre 2008 à 18.00 heures

Monsieur Eugène Mathy, Président de la LEWB.
Monsieur Marcel Nejszaten, Directeur de la LEWB – Rapporteur.
Présents : Mesdames I. Bastaits, M. Coune, C. Damman, S. De Keyser, A.
Fontaine, J. Halloy, D. Kraft, B. Letouche, I. Le Blicq, I. Op de
Beck, M-P. Remacle, S. Ribancourt-Leman, C. Stevenaert, D.
Verboomen, Messieurs M. Pierard, J. Rouard.
Excusé : Ch. Knuts.
Absents : B. Deruyter, P. Kindermans, C. Randour.

Monsieur Mathy propose de faire un tour de « table » afin que chacun se
présente.
La première personne à se présenter est Monsieur M. Pierard, qui lance
directement le débat sur la différence entre la science « éthologie » et la
discipline « équitation éthologique », la science est l’étude scientifique du
comportement animal, par contre la discipline concerne une approche du
cheval en particulier. Monsieur Pierard en tant que scientifique ne voit pas
d’opposition fondamentale à l’emploi du terme équitation éthologique.
Après une première explication, Monsieur Mathy relance le tour de table des
présentations.
Lors de ce tour de table des présentations, certains participants reviennent
sur le terme « d’équitation éthologique » et soutiennent qu’il ne faut pas
faire les mêmes erreurs que les français et trouver un autre terme pour ne
pas porter à confusion. S’en suit un débat sur ce thème.
Monsieur Mathy remarque que beaucoup de personnes présentes ont suivi
des formations en France et souhaite s’informer s’il n’existe pas de
formation en Belgique ?
Aucun débat ne s’en suit, il en est de même sur la question de savoir
comme fédérer les pratiquants de cette discipline en communauté française
de Belgique.
Certaines personnes demandent s’il n’est pas possible d’incorporer
l’éthologie – une partie parlant de la science, l’autre de la discipline – dans
les cours de l’Ecole d’Equitation de Gesves et dans les brevets capacitaires
de la Ligue.
Madame Ribaucourt-Leman intervient en disant que l’équitation éthologique
doit être au service de l’équitation et que le danger vient d’une anarchie
actuelle dans la discipline. Qu’il n’y à rien de plus dangereux que les
personnes qui enseignent sans formation valable.

Monsieur Pierard dit que pour l’enseignement de la psychologie du cheval, il
faut un éthologue scientifique, mais pour le reste il faut faire confiance aux
formateurs actuels. Il demande s’il n’est pas possible d’inclure l’éthologie et
l’équitation éthologique dans la formation des Cadres. Il est suivi par
Madame De Keyser qui, ayant été formée au niveau 1 ADEPS déplore qu’il
n’y ait eu qu’une heure sur l’équitation éthologie dans les cours LEWB.
Monsieur Nejszaten signale que, concernant la formation des Cadres, il
s’agit d’une délégation d’organisation de l’ADEPS qui impose à la ligue un
cahier des charges très précis sur les matières et les heures de cours en
rapport à ces matières (Le cahier des charges se trouve dans le site de la
LEWB à Pédagogie – Règlements ndlr).
Monsieur Mathy souhaite préciser que la LEWB souhaite s’investir dans
cette discipline et « avoir du sérieux » !
Monsieur Pierard propose le concours d’un universitaire australien, diplômé
en « éthologie scientifique », également formé à la discipline qui conseil
divers sportifs de niveau olympique. Cette personne, Monsieur Andrew
McLean, a épousé une belge, de Wallonie en plus, et revient chaque année
dans sa famille. Nous pourrions profiter de son prochain passage en mars
2009.
Monsieur Rouard revient pour la Xième fois sur l’enseignement de Monsieur JC
Barrey, éthologue scientifique français, maître à penser des formations à
la Fédération Francophone d’Équitation et à la différence de thermologie. Il
insiste de ne pas faire les mêmes erreurs que nos voisins français.
Monsieur Nejszaten signale que Monsieur Andrew McLean aurait l’avantage
de pouvoir faire une mise à niveau des formateurs/instructeurs d’une façon
indépendante (à la différence belgo-belge/française/américaine).
Madame Ribaucourt-Leman souhaite introduire l’esprit de l’équitation
naturelle dans le débourrage en opposition avec se qui se fait de plus en
plus actuellement, mais également dans la formations des jeunes. Elle
précise à l’assemblée que sa démarche vis-à-vis de la LEWB a été motivée
par le souhait de labelliser les centres équestres et les formateurs qui
pratiquent cette discipline afin d’y apporter le « sérieux » dont Messieurs
Mathy et Nejszaten faisaient référence ci-avant.
Divers petits débats s’en suivent.
Nous avons remarqué principalement 3 groupes de personnes intervenantes
avec leurs formations particulières et 1 groupe de personnes qui ne sont
presque pas intervenues dans les oppositions de principes entre certains.
Monsieur Mathy propose de mettre en place un groupe de travail afin de
dégager une ligne de conduite et de voir le problème des formateurs.

Monsieur Mathy propose que Monsieur Pierard, Madame Ribancourt-Leman
en fassent partie et demande des candidatures :
Mesdames De Keyser, Fontaine, Latouche, Le Blicq, Remacle, Stevenaert.
Monsieur Mathy trouve le « Groupe de Travail » trop important et Monsieur
V. Ribaucourt trouve que les personnes qui ont fait une longue (2 ans)
formation à « La Cense » ainsi que des perfectionnements aux États-Unis
sont sous-représentés dans le groupe. Madame Halloy se propose.
Après un second tour d’assistance Monsieur Mathy arrête le Groupe de
Travail aux personnes ci-après :
Mesdames Ribancourt-Leman, De Keyser, Fontaine, Latouche, Remacle,
Halloy et Monsieur Pierard. Monsieur Nejszaten coordonnant le travail.
Monsieur Mathy souhaite adjoindre Madame Mertens-Duchesne, Conseillère
ADEPS en Sports Équestres et Directrice de l’école de Gesves.
Il est convenu qu’il faut prévoir rapidement une réunion.
Monsieur Nejszaten précise que le Groupe de Travail reviendra devant les
membres présents afin de développer leurs travaux.
Certaines personnes demandent de préciser une date, celle-ci sera arrêtée
lors de la première réunion et communiquée aux intéressés. Cette nouvelle
table ronde aura lieu fin février, début mars au plus tard.
Madame Halloy remet à Monsieur Nejszaten le « règlement officiel des
brevets fédéraux d’équitation éthologie – 1er janvier 2006 de la Fédération
Française d’Équitation »
Mesdames De Keyser et Damman demandent de joindre un document
intitulé « Soyons clairs … » de Jean-Claude Barrey à tous les participants et qui est donc joint à la présente.

_________________
"C'est la relation qui illumine l'être." Gaston Bachelard

Ensemble de services équestres à retrouver sur www.equi-logique.be !

"Observez votre cheval et observez-vous. Car de l'observation naît la connaissance. De la connaissance naît la compréhension. De la compréhension naît une communication juste. D'une communication juste naît l'harmonie."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.equi-logique.be
Cathyduponchau
Initié
Initié
avatar

Féminin Nombre de messages : 1007
Age : 46
Localisation : Wannebecq-Belgique
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   Mer 19 Nov - 18:27

Super Anne, merci et bravo ! Suis contente que tu en fasse partie, ca me rassure quant au sérieux du projet ! (Nan je te lance pas des fleurs, mais je pense que t'as ta place labas)

Espérons qu'effectivement ceci fasse bouger des choses, et dans le bon sens de préférence...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.natural-harmony.be
Nancy
Omniscient
Omniscient
avatar

Féminin Nombre de messages : 6059
Age : 43
Localisation : Enghien
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   Jeu 20 Nov - 9:38

Cathyduponchau a écrit:
Super Anne, merci et bravo ! Suis contente que tu en fasse partie, ca me rassure quant au sérieux du projet ! (Nan je te lance pas des fleurs, mais je pense que t'as ta place labas)

Espérons qu'effectivement ceci fasse bouger des choses, et dans le bon sens de préférence...

tout à fait d'accord clin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   Jeu 20 Nov - 12:26

-Oui,c'est vrai ,Anne !!! Tu es formidable!!!- Ange
Revenir en haut Aller en bas
*Anne*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6099
Localisation : Ath
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   Mer 17 Déc - 16:34

Citation :

P.V. de la réunion du groupe de travail sur
l’éthologie à la LEWB le 27/11/08 à 18.00 heures

Monsieur Nejszaten ouvre la réunion, et signale que Monsieur le Président
E. Mathy et lui même ont reçus cette semaine Mr Jean-Claude Barrey
accompagné de Mr Daniel Goffaux et Mr Rouhard.

Marc Pierard fait remarquer que d’après lui il y a deux choses bien
distinctes :
1) l’encadrement de « l’équitation naturelle » au sein de la ligue
2) l’Ethologie, science importante, et qui se rapporte à toute l’équitation.
Il faut faire clairement la distinction depuis le début, ceci afin d’éviter les
discussions.

Mme Ribaucourt demande ce que veut la Ligue.
Mr Nejszaten explique que dans un premier temps la ligue était tournée
principalement vers le sport, au fil du temps il y a eu d’autres demandes :
passage de brevets, formation des cadres. Ce qui est important c’est que
les choses soient faites sérieusement. Au niveau de l’équitation
éthologique, cela nous semble encore assez flou, nous avons la volonté de
bien faire les choses.

Brigitte Latouche fait remarquer que l’Ethologie pourrait faire partie d’une
formation en tronc commun avec une spécialisation spécifique à la
discipline, comme cela se fait pour l’équitation américaine.
Mr Nejszaten répond à cela que l’Ecole de Gesves, est une école officielle
avec un référentiel et il existe également deux autres écoles officielles, de
ce fait elles ne peuvent pas faire ce qu’elles veulent. L’Adeps a un cahier
des charges bien précis, et on doit s’y tenir (Ligue et écoles).
En ce qui concerne l’équitation américaine, une mise à niveau des
instructeurs a été faite, la formation n’est pas reconnue par l’Adeps, mais
on veille à ce qu’elle soit faite avec sérieux.

Mme Ribaucourt dit que si cela pose un problème pour rentrer dans
l’enseignement officiel, ne pourrait-on pas prévoir une spécialisation, en
option.
Mme Mertens demande combien d’heures comporte cette formation,
d’après Mme Latouche : +/- 12 heures.
Pour Mme Ribaucourt, la science a sa place mais il faut démocratiser, et
mettre l’éthologie au niveau des cavaliers.
Mr Pierard admet que les scientifiques doivent faire un effort de
démocratisation, car on a souvent besoin d’un scientifique pour traduire la
science.
Pour Mme De Keyser, il faut un tronc commun scientifique, qui débouche
sur différentes méthodes. L’apprentissage de l’équitation « relationnelle »
se fait sur un long terme
Mme Remacle est d’avis que le but est le bien-être du cheval, et pour cela il
faut une base scientifique afin de faire les choses d’une façon correcte.
Pour Mme Halloy, l’équitation Ethologique n’est pas une discipline, mais une
base de travail qui permet d’aller vers d’autres disciplines.

Mr Nejszaten : on part dans 2 directions : science et discipline. L’aspect
scientifique serait facile à inclure dans nos formations (hippologie)
a) commission d’Ethologie : scientifique, groupe de travail autour de Mr
Pierard.
b) Discipline : Il faudrait un autre nom que « Éthologie » afin de ne pas
porter à confusion : différents noms sont proposés : Education équine –
équitation relationnelle – équitation comportementale – équitation
alternative – équitation autrement ou autre chose.
Mme Mertens fait remarquer qu’avec la démocratisation de l’équitation, il
n’y a plus d’hommes de chevaux, comme dans le passé, des personnes qui
vivaient près de leurs chevaux et les connaissaient beaucoup mieux.
Le danger est que les gens voient dans cette discipline, non pas une
science, mais un ensemble de « trucs ».

Mr Nejszaten : on laisse le côté scientifique à Mr Pierard, et aujourd’hui on
se penche sur l’équitation. Que veut on faire ?
But de la commission :
1) protéger : labellisation des cercles
2) Et des enseignants
3) brevets capacitaires
4) organisations des equifeel, challenges.

Pour la réunion du 2 mars, il faudra expliquer comment on veut labelliser
les cercles et les enseignants, établir les grandes lignes des brevets
capacitaires, comment on veut organiser les equifeel (petits défis, non pas
considérés comme compétition, mais plutôt comme une rencontre).
Va-t-on travailler d’une façon collective ou par petits groupes ?

Formation du Haras de la Cense : on ne veut pas travailler de la même
façon qu’eux, cependant il faut prévoir une équivalence pour ceux qui ont
eu cette formation.
Mme Halloy fait remarquer que la méthode de la Cense est bien faite pour
enseigner, le travail est très progressif.
Mme De Keyser considère cela comme une formation de base.
Mme Ribaucourt, qui pratique l’enseignement de la Cense dans son
manège, trouve qu’il est important qu’il y ait une méthode, il ne faut pas
que cette discipline se base sur le feeling ou l’instinct.
Avant de commencer à travailler sur les formations et brevets, Mme Halloy
dit qu’il serait intéressant de voir ce qui a été fait en France.
Mme Latouche, propose de prendre, dans les différents brevets, ce qui est
intéressant.
Me Nejszaten fera parvenir à chacun copie du règlement des brevets
français et du manuel de la F.F.E.

_________________
"C'est la relation qui illumine l'être." Gaston Bachelard

Ensemble de services équestres à retrouver sur www.equi-logique.be !

"Observez votre cheval et observez-vous. Car de l'observation naît la connaissance. De la connaissance naît la compréhension. De la compréhension naît une communication juste. D'une communication juste naît l'harmonie."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.equi-logique.be
*Anne*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6099
Localisation : Ath
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   Mer 17 Déc - 16:38

Citation :

P.V. de la réunion du groupe de travail sur
l’éthologie à la LEWB le 12/12/08 à 18.00 heures


Mr Nejszaten ouvre la réunion en faisant un rapport de la réunion
scientifique qui s’est tenue avant cette réunion de travail. Un projet de
travail a été établi et Mr Marc Pierard se charge de contacter des
éthologues.
Un projet est également à l’étude, au niveau Adeps, de supprimer certaines
heures de cours dans la formation des moniteurs et de les remplacer par
des heures d’éthologie « scientifique ».

Madame Ribaucourt lance le débat sur le changement de nom. Elle ne
trouve pas cela une bonne idée car tout le monde connaît ce nom, dans
toutes les revues on parle d’équitation éthologique. L’équitation utilise la
science éthologique.
Mr Nesjzaten rappelle que lors de la réunion plénière certains se sont élevés
contre cette appellation, une autre raison, cela heurte également tous les
hommes de chevaux.
S. De Keyser fait remarquer que l’équitation n’est pas une science.
B. Latouche a utilisé le terme « équitation naturelle » qui vient de la
traduction de « Natural Horsemanship »
Pour A. Fontaine l’équitation n’est pas naturelle, pour B. Latouche et M.
Pierard cela se rapproche plus du comportement naturel du cheval.
Plusieurs noms sont proposés : Education Equine, Equitation Naturelle,
Philosophie Equine, Equitation Relationnelle, Equitation Douce, Equitation
Alternative, Méthode Ethologique.
Chacun réfléchit au nom que l’on pourrait utiliser et transmet ses idées
pour le 31 décembre prochain par e-mail.

Inventaire de ce qui doit être fait :
- les instructeurs
- Labelliser les cercles
- challenges
- brevets capacitaires
Les enseignants ayant fait une formation Adeps sont appelés : moniteurs,
les autres, instructeurs.
Il faut faire l’inventaire des formations qui existent et voir ce qui nous
convient.
Formation de la Cense :
J. Halloy qui a fait la formation de la Cense nous explique que c’est une
formation de longue durée (3 ans), que des cours sont donnés par des
éthologues, qu’actuellement, ils n’acceptent plus d’élèves longue durée sans
monitorat (le brevet de moniteur est obligatoire depuis 2006).
Des stages de 6 semaines sont proposés, mais ne comportent pas de
pédagogie.
Brevets éthologiques de la F.F.E. (Belge)
5 niveaux de prévus, ils ont été jusqu’au niveau 3
S. De Keyser a fait la formation, la théorie est très poussée et très
intéressante, mais pour la pratique il faut se débrouiller seul.
M. Pierard se demande si on peut prendre les résultats de ces examens en
considération pour reconnaître un instructeur, à partir du moment où on
doit se préparer seul.
Un niveau 3 peut former un niveau 1.
M. Nejszaten se demande comment un niveau 3 peut enseigner sans avoir
suivi de cours de pédagogie.
Il faut codifier les instructeurs : niveau 1, 2 et 3, et déterminer les niveaux
des instructeurs actuels en fonction des savoirs et brevets FFE ;
Un instructeur 3 doit pouvoir former un instructeur 2
Un instructeur 2 doit pouvoir former un instructeur 1
Un instructeur 1 forme l’élève.
J. Halloy propose de spécifier le fait qu’il n’y ait pas d’obligation de savoir
monter à cheval pour les brevets capacitaires (élèves), par contre pour
pouvoir enseigner il faut savoir monter à cheval.
M. Nejszaten précise que la première chose à faire, avant de pouvoir
codifier les instructeurs, est d’établir le cahier des charges. Lorsque le
cahier des charges est fait on peut voir comment faire la formation.

Comment procéder pour établir ce cahier des charges ?
Voir ce qui se passe ailleurs, A. Fontaine propose, via son forum, de faire
passer le message à d’autres.
J. Halloy propose de demander l’aide de M Pierre Ollivier.
M. Nejszaten souhaite que l’on mette d’abord de l’ordre dans nos idées
avant de contacter P. Ollivier ;
M. Pierard demande ce qui se passera avec des gens comme Ben De Ruyter
qui ont le savoir, qui ont fait des stages avec Ray Hunt mais qui n’ont pas
de papiers.
Pour M. Nejszaten ils peuvent être considérés comme coach qui ont fait
leurs preuves, rien ne les empêche cependant de faire une formation,
comme cela se passe avec des cavaliers de haut niveau.

Pour aider à la préparation du cahier des charges les documents suivants
seront envoyés au groupe de travail :
Cahier des charges de la formation niveau 1 de la DEA
Cahier des charges de l’Adeps
Règlement pédagogique (pour les labels)
Cercles équestres

M Nejszaten explique que le label se donne suite à une visite. Il existe 4
niveaux allant du cercle à l’école d’équitation, ce ne sont pas toujours les
infrastructures qui font la différence, mais bien l’encadrement.
Pour S. De Keyser la qualité des infrastructures importe aussi, M. Pierard
dit que l’idéal est la qualité de l’enseignant + la qualité des infrastructures,
mais que ce n’est pas toujours possible.
J. Halloy demande si un cercle labellisé doit obligatoirement avoir un
responsable éthologique ?
Pour M. Nejszaten il est important d’avoir quelqu’un d’attaché au manège,
c’est une garantie de qualité par rapport à un manège où l’instructeur en
éthologie passe une fois par semaine. De plus, que se passera t’il si un
instructeur itinérant ne va plus dans un manège labellisé, et que le cercle
n’a plus d’instructeur qui enseigne l’éthologie ?
J. Halloy : la Cense a mis au point un système de partenariat avec les
cercles, c'est-à-dire que n’importe quel centre peut être partenaire à
condition que l’instructeur passe ½ journée de formation.
S. Ribaucourt fait remarquer que c’est une pratique commerciale.
A la question de savoir s’il faut classer les cercles labellisés en leur
accordant un nombre d’étoiles, M. Nejszaten répond que c’est dangereux
car cela pourrait être interprété comme de la publicité pour certains cercles.

_________________
"C'est la relation qui illumine l'être." Gaston Bachelard

Ensemble de services équestres à retrouver sur www.equi-logique.be !

"Observez votre cheval et observez-vous. Car de l'observation naît la connaissance. De la connaissance naît la compréhension. De la compréhension naît une communication juste. D'une communication juste naît l'harmonie."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.equi-logique.be
Nancy
Omniscient
Omniscient
avatar

Féminin Nombre de messages : 6059
Age : 43
Localisation : Enghien
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   Jeu 18 Déc - 11:34

Merci Anne, tiens nous au courant de la suite.

Et toi quel est ton sentiment, tu penses que ça peut aboutir à quelque chose? Bon c'est sans doute un peu tot pour le dire, vous en êtes au début des débats (qui tournent un peu en rond par moments, non?)...
Revenir en haut Aller en bas
Cathyduponchau
Initié
Initié
avatar

Féminin Nombre de messages : 1007
Age : 46
Localisation : Wannebecq-Belgique
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   Jeu 18 Déc - 19:38

Moi je trouve qu'ils devraient rajouter dans tous leurs examens : étriers et degrés une partie "équitation éthologique" (pour utiliser un terme compréhensible). Pas que tout le monde devraient monter en licol ou à la cordelette, mais je veux dire par la qu'ils devraient mettre des questions sur le comprtement des chevaux dans la partie théorique et par exemple des excercices à pied dans la partie pratique. Car quand je vois certains cavaliers en concours d'obstacle sur le 1m10 manipuler leur cheval à pied c'est à pleurer ... Sans parler du chargement dans le van, qui sont parfois spectaculaires en concours ...

Mes petits cavaliers qui font du Pony Games sont obligés de passer leur étrier d'or pour passer en niveau confirmé. Ils doivent faire 1 petite reprise de dressage et 1 parcours de 60cm (et c'est le minimum 60cm, c'est souvent plus haut que ca, même pour des shetlands, tout dépends du juge...). Par contre qu'ils savent diriger et surtout gérer leur poney à pied est à mon avis bien plus important que ce fameux parcours d'obstacle.

Même pour des cavaliers d'obstacle et de dressage de plus haut niveau, la manipulation à pied de leur cheval ne devrait pas poser de problèmes, mais c'est loin d'être le cas d'après ce que j'ai pu constater sur les terrain de concours. Après avoir vu beaucoup de chevaux surexités, donc je me dis que introduire ca dans les examens ne pourrait non seulement être bénéfique pour les cavaliers mais également contribuer au bien être des chevaux ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.natural-harmony.be
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   Jeu 18 Déc - 21:10

-Et penser à y inclure tout le travail à proximité des chevaux sans etre cavalier ,que ça soit l'observation de chevaux au pré ,la surveillance comme un berger,ou le bien -etre aux vieux cheaux ,en passant par le travail a pied jusqu'à l'attelage !(c'est un gros travail :le débourrage à l'attelage!) daccord Gr sourire
Revenir en haut Aller en bas
libero59
Vu
Vu
avatar

Nombre de messages : 79
Localisation : Nord
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   Lun 23 Fév - 18:23

J'arrive encore en retard.
Ravie de voir qu'en Belgique, çà bouge et que les choses s'organisent peu à peu.
Revenir en haut Aller en bas
shaver
Habitué
Habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 221
Age : 46
Localisation : Livarchamps
Date d'inscription : 05/02/2009

MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   Lun 23 Fév - 18:30

ça en est où?
Revenir en haut Aller en bas
*Anne*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6099
Localisation : Ath
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   Dim 22 Mar - 17:04

19/01/09

Citation :
Au niveau du nom, il ressort des différentes réflexions que l’appellation
« équitation éthologique » serait celle qui conviendrait le mieux. Ce nom
est celui le plus couramment utilisé, et on craint de marginaliser ceux qui
seraient reconnus sous une autre appellation. En seconde position on
retient « équitation naturelle ».
M. Pierard craint cependant que l’on fasse trop facilement un raccourci en
utilisant « éthologie » au lieu « d’équitation éthologique ».
Le groupe propose de soumettre les deux noms à la commission
pédagogique, afin de voir ce qui leur convient, ce qui les choque…
Il est décidé de proposer les deux noms à la table ronde dans l’ordre
suivant :
1) équitation éthologique
2) équitation naturelle

Brevets capacitaires
Faut-il faire la même chose qu’en France.
S. Ribaucourt pense qu’il n’y a pas beaucoup de gens en Belgique à l’heure
actuelle capables de juger les brevets.
M Nejszaten, fait remarquer que dans un premier temps on peut faire juger les brevets par des personnes qui seraient jugées aptes à le faire, et ce pendant +/- 2 ans, le temps que les formations d’instructeurs soient mises sur pied.
Il est conseillé que le juge qui fait passer l’examen soit extérieur au cercle.
inistratif
S. De Keyser fait remarquer qu’il y a des différences au niveau des tâches, dans les Savoirs français (Blondeau, FFE), il serait donc conseillé de ne pas utiliser les savoirs pour la formation d’instructeurs mais uniquement pour les brevets capacitaires.
Pour M. Nejszaten, nous avons des instructeurs il faut y mettre de l’ordre.
S. Ribaucourt voudrait savoir ce qui n’est pas bien en France, lorsqu’on dit
de ne pas faire ce qui a été fait en France ?
M. Nejszaten : on ne veut pas dire que les choses sont mal faites en
France, mais on veut faire quelque chose de belge, en changeant un peu ce qui est fait en France.
S. Ribaucourt a l’impression que Daniel Goffaux (FFE Belge) veut le
monopole.
S. De Keyser lui répond que ce n’est pas le cas.
M. Nejszaten demande à S. De Keyser quelle est la différence entre les
Savoirs français et le contenu des cours de la FFE (B) ?
La barre est mise très haute au niveau théorique, par contre il y a des
lacunes au niveau pratique, il serait donc bien de prendre ce qui est bon
partout (dans les savoirs et dans les cours de la FFE (B).
S. Ribaucourt fait remarquer qu’actuellement, la méthode de la Cense est
plus pédagogique et plus proche de l’équitation européenne. La méthode
Parelli est plus proche de l’équitation américaine.
Pour les brevets capacitaires il est donc décidé de se baser sur les Savoirs 1 & 2, et de créer des intermédiaires pour se mettre au même niveau que les autres brevets (bronze-argent-or-1er degré)
A partir du Savoir 3 et supérieurs > entrées vers d’autres formations,
continuer le travail effectué par la FFE(B). Il faut essayer de travailler en
collaboration avec la FFE (B).
M. Pierard propose de se mettre au même niveau que les autres disciplines et de comparer avec ce qu’il y a en France.

Instructeurs
S. De Keyser pense que toute la théorie en éthologie doit être vue dès le
premier niveau.
Elle propose de prévoir un degré d’initiateur où on ne monte pas à cheval
(travail à pied), un initiateur ne pouvant pas être pris en compte pour la
labellisation un cercle.
Niveau 1 : formation ADEPS ou équivalent + situation acquise : tâche à
pied, en liberté et monté
Ceux qui ont fait la formation de La Cense (longue) ferait une mise à niveau pour acquérir le niveau 1.
S. Ribaucourt craint qu’un initiateur déprécie l’équitation éthologique.
M. Nejszaten pense qu’il vaut mieux avoir directement un niveau 1, et pas
de niveau initiateur. Au dessus de 30 ans, ceux qui enseignent déjà
bénéficieraient d’une situation acquise.
Tout le monde est d’accord sur les propositions faites ci-dessus.
M. Pierard demande si le fait de monter en cordelette est obligatoire ? Il
fait remarquer que Ray Hunt par exemple est contre le fait de monter en
licol. Il serait intéressant de relancer le débat, sur les différentes
méthodes.
S. Ribaucourt : est ce une demande lors des examens existants ?
M. Nejszaten : Est-ce que cela fait partie des pré-requis ou de la
formation ?
S. Ribaucourt : cela implique que le cavalier doit avoir son propre cheval.
On décide de se baser sur ce que nous a proposé J. Halloy dans ses
réflexions pour fixer les niveaux des instructeurs, à savoir :
· Niveau 1 : instruction jusqu’au savoir 2, pré-requis : Savoir 3 et
ADEPS
· Niveau 2 : instruction jusqu’au savoir 4, pré-requis : niveau 1 et
savoir 5
· Niveau 3 : instructions jusqu’au savoir 5 et formateur d’instructeur :
pré-requis niveau 2 + expérience
Prévoir également des stages obligatoires et des mises à niveau.

Labels
Le groupe présent n’est pas d’accord avec l’avis que nous a fait parvenir J.
Halloy concernant le bien-être des chevaux, on ne peut labelliser en
fonction de cela car cela entraînerait pas mal de problèmes.
C’est la qualité de l’enseignant qui va déterminer le label du cercle.
Il est important d’avoir une instructeur permanent (minimum 2 à 3 jours
par semaine), pas d’instructeur de passage.
Il faut faire une lettre aux instructeurs leur signalant qu’ils sont
responsables de la labellisation, et leur demander de nous prévenir
lorsqu’ils quittent le cercle.

La Table Ronde est prévue pour le 2 mars.
Si nécessaire une réunion du groupe de travail sera convoquée avant la
Table Ronde.

_________________
"C'est la relation qui illumine l'être." Gaston Bachelard

Ensemble de services équestres à retrouver sur www.equi-logique.be !

"Observez votre cheval et observez-vous. Car de l'observation naît la connaissance. De la connaissance naît la compréhension. De la compréhension naît une communication juste. D'une communication juste naît l'harmonie."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.equi-logique.be
*Anne*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6099
Localisation : Ath
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   Dim 22 Mar - 17:27

Voir ici pour lire les différents PV dont celui de la deuxième table ronde:
http://www.lewb.be/media/pdf/documents_presse/pv_ethologie.pdf

_________________
"C'est la relation qui illumine l'être." Gaston Bachelard

Ensemble de services équestres à retrouver sur www.equi-logique.be !

"Observez votre cheval et observez-vous. Car de l'observation naît la connaissance. De la connaissance naît la compréhension. De la compréhension naît une communication juste. D'une communication juste naît l'harmonie."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.equi-logique.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commission équitation éthologique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commission équitation éthologique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commission équitation éthologique
» équitation éthologique
» STAGE équitation éthologique haute savoie été
» L'équitation éthologique sert...
» Stage d'équitation éthologique et stage 'etho/rando' les Crins du Léman 74

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equi-logique :: Divers :: Evènements-
Sauter vers: