Equi-logique

Vers une équitation logique pour tous les passionnés de chevaux et d'équitation
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le cheval dans une île

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nancy
Omniscient
Omniscient
avatar

Féminin Nombre de messages : 6059
Age : 43
Localisation : Enghien
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Le cheval dans une île   Jeu 1 Mar - 23:19

Celui-là c’est le cheval qui vit tout seul quelque part très loin dans une île.
Il mange un peu d’herbe ; derrière lui, il y a un bateau, c'est le bateau sur lequel le cheval est venu, c’est le bateau sur lequel il va repartir.

Ce n'est pas un cheval solitaire, il aime beaucoup la compagnie des autres chevaux, tout seul, il s'ennuie, il voudrait faire quelque chose être utile aux autres. Il continue à manger de l'herbe et, pendant qu'il mange, il pense à son grand projet. Son grand projet c'est de retourner chez les chevaux pour leur dire:

"Il faut que cela change" et les chevaux demanderont:

"Qu'est-ce qui doit changer?" et lui, il répondra:

"C'est notre vie qui doit changer, elle est trop misérable, nous sommes trop malheureux, cela ne peut pas durer."

Mais les plus gros chevaux, les mieux nourris, ceux qui traînent les corbillards des grands de ce monde, les carrosses des rois et qui portent sur la tête un grand chapeau de paille de riz voudront l'empêcher de parler et lui diront: "De quoi te plains-tu, cheval, n'es-tu pas la plus noble conquête de l'homme?"

Et ils se moqueront de lui.

Alors tous les autres chevaux, les pauvres traîneurs de camion n'oseront pas donner leur avis.

Mais lui, le cheval qui réfléchit dans l'île, il élèvera la voix:

"S'il est vrai que je suis la plus noble conquête de l’homme, je ne veux pas être en reste avec lui.

"L'homme nous a comblés de cadeaux mais l'homme a été trop généreux avec nous, l'homme nous a donné le fouet, l'homme nous a donné la cravache, les éperons, les oeillères, les brancards, il nous a mis du fer dans la bouche et du fer sous les pieds, c'était froid, mais il nous a marques au fer rouge pour nous réchauffer...
",Pour moi, c’est fini, il peut reprendre ses bijoux, qu'en pensez-vous?

Et pourquoi a-t-il écrit sérieusement et en grosses lettres sur les murs... sur les murs de ses écuries, sur les murs de ses casernes de cavalerie, sur les murs de ses abattoirs, de ses hippodromes

et de ses boucheries hippophagiques*: Soyez bons pour les Animaux

"Avouez tout de même que c'est se moquer du monde des chevaux!" Alors, tous les autres pauvres chevaux commenceront a comprendre et tous ensemble ils s'en iront trouver les hommes et ils leur parleront très fort.

Les chevaux:

"Messieurs nous voulons bien traîner vos voitures vos charrues, faire vos courses et tout le travail, mais reconnaissons que c'est un service que nous vous rendons, il faut nous en rendre aussi; souvent, vous nous mangez quand nous sommes morts, il n'y a rien à dire là-dessus, si vous aimez ça c'est comme pour le petit déjeuner du matin, il y en a qui prennent de l'avoine au café au lit, d'autres de l'avoine au chocolat, chacun ses goûts, mais souvent aussi, vous nous frappez, cela ne doit plus se reproduire

"De plus, nous voulons de l'avoine tous les jours; de l'eau fraîche tous les jours et puis des vacances et qu'on nous respecte, nous sommes des chevaux, on n est pas des boeufs.

" Premier qui nous tape dessus on le mord. "

" Deuxième qui nous tape dessus on le tue, voilà. "

Et les hommes comprendront qu’ils ont été un peu fort, ils deviendront plus raisonnables.

Il rit le cheval en pensant à toutes les choses qui arriveront sûrement un jour.

Il a envie de chanter, mais il est tout seul, et il n'aime que chanter en chœur, alors il crie tout de même:

"Vive la liberté!"

Dans d'autres îles, d'autres chevaux l'entendent et ils crient à leur tour de toutes leurs forces: "Vive la liberté!"

Tous les hommes des îles et ceux du continent entendent des cris et se demandent ce que c'est, puis ils se rassurent et disent en haussant les épaules: "Ce n'est rien,

C'est des chevaux."

Mais ils ne se doutent pas de ce que les chevaux leur préparent.

Jacques Prévert

* Note pour les chevaux pas instruits. Hippophage : celui qui mange le cheval.
Revenir en haut Aller en bas
*Anne*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6099
Localisation : Ath
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Le cheval dans une île   Jeu 8 Mar - 15:51

Pas mal!

Et tant pis pour les bœufs!

_________________
"C'est la relation qui illumine l'être." Gaston Bachelard

Ensemble de services équestres à retrouver sur www.equi-logique.be !

"Observez votre cheval et observez-vous. Car de l'observation naît la connaissance. De la connaissance naît la compréhension. De la compréhension naît une communication juste. D'une communication juste naît l'harmonie."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.equi-logique.be
Nancy
Omniscient
Omniscient
avatar

Féminin Nombre de messages : 6059
Age : 43
Localisation : Enghien
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: Le cheval dans une île   Ven 9 Mar - 13:30

merci *Anne*, visiblement y a pas grand-monde qui apprécie Prévert ici Gr sourire

Il y a un autre conte de lui que j'adore et mes enfants aussi, je le mets au cas où...

Scène de la vie des Antilopes

En Afrique, il existe beaucoup d’antilopes. Ce sont des animaux charmants et très rapides à la course. Les habitants de l’Afrique sont les hommes noirs, mais il y a aussi des hommes blancs, ceux-ci sont de passage, ils viennent pour faire des affaires, et ils ont besoin que les noirs les aident mais les noirs aiment mieux danser que construire des routes ou des chemins de fer, c'est un travail très dur pour eux et qui souvent les fait mourir.

Quand les blancs arrivent, souvent les noirs se sauvent les blancs les attrapent au lasso, et les noirs sont obligés de faire le chemin de fer ou la route, et les blancs les appellent des "travailleurs volontaires".

Et ceux qu'on ne peut pas attraper parce qu'ils sont trop loin et que le lasso est trop court, ou parce qu'ils courent trop vite, on les attaque avec le fusil et c'est pour ça que quelquefois une balle perdue dans la montagne tue une pauvre antilope endormie.

Alors, c’est la joie chez les blancs et chez les noirs aussi, parce que d'habitude les noirs sont très mal nourris tout le monde redescend vers le village en criant:

"Nous avons tué une antilope", et en faisant beaucoup de musique.

Les hommes noirs tapent sur des tambours et allument de grands feux, les hommes blancs les regardent danser, le lendemain ils écrivent a leurs amis: "Il y a eu un grand tam-tam c'était tout à fait réussi!"

En haut, dans la montagne, les parents et les camarades de l'antilope se regardent sans rien dire... Ils sentent qu'il est arrivé quelque chose... ... Le soleil se couche et chacun des animaux se demande sans oser élever la voix pour ne pas inquiéter les autres: "Où a-t-elle pu aller, elle avait dit qu'elle serait rentrée a 9 heures... pour le dîner!" Une des antilopes, immobile sur un rocher, regarde le village, très loin tout en bas, dans la vallée, c est un tout petit village, mais il y a beaucoup de lumière et des chants et des cris... un feu de joie.

Un feu de joie chez les hommes, l'antilope a compris, elle quitte son rocher et va retrouver les autres et dit: "Ce n'est plus la peine de l'attendre, nous pouvons dîner sans elle ... "

Alors toutes les autres antilopes se mettent à table, mais personne n’a faim, c’est un très triste repas

Revenir en haut Aller en bas
*Anne*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6099
Localisation : Ath
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Le cheval dans une île   Sam 10 Mar - 0:44

Citation :
visiblement y a pas grand-monde qui apprécie Prévert ici
Je me suis fait la même réflexion.

Dingue que tes petits aiment ce conte.
Il est super triste.

Ce conte montre bien que la réalité de l'un n'est pas la réalité de l'autre.
Rien n'est réel (ou) tout est réel!

_________________
"C'est la relation qui illumine l'être." Gaston Bachelard

Ensemble de services équestres à retrouver sur www.equi-logique.be !

"Observez votre cheval et observez-vous. Car de l'observation naît la connaissance. De la connaissance naît la compréhension. De la compréhension naît une communication juste. D'une communication juste naît l'harmonie."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.equi-logique.be
Nancy
Omniscient
Omniscient
avatar

Féminin Nombre de messages : 6059
Age : 43
Localisation : Enghien
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: Le cheval dans une île   Sam 10 Mar - 10:30

oui..il est triste mais il est bourré d'humour aussi, et puis ça change un peu des histoires où tout finit toujours bien, c'est ça que j'aime chez Prévert, il est complètement atypique...
Revenir en haut Aller en bas
Petit Matin
Familiarisé
Familiarisé
avatar

Féminin Nombre de messages : 754
Age : 61
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Le cheval dans une île   Sam 10 Mar - 20:16

hé ho moi je débarque et j'adooore! merci pour cette parabole que je ne connaissais pas ; je m'empresse de la partager .


Revenir en haut Aller en bas
Nancy
Omniscient
Omniscient
avatar

Féminin Nombre de messages : 6059
Age : 43
Localisation : Enghien
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: Le cheval dans une île   Lun 12 Mar - 10:16

fete Gr sourire
Revenir en haut Aller en bas
shan
Star
Star
avatar

Féminin Nombre de messages : 540
Age : 41
Localisation : papignies
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Le cheval dans une île   Sam 17 Mar - 23:52

moi j'arrive seulement...
mais continue

Gr sourire Gr sourire Gr sourire Gr sourire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuriedelatour.be
Nancy
Omniscient
Omniscient
avatar

Féminin Nombre de messages : 6059
Age : 43
Localisation : Enghien
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: Le cheval dans une île   Dim 18 Mar - 15:57

Gr sourire Gr sourire

Histoire du Cheval (extrait du recueil "Paroles"):

Braves gens écoutez ma complainte
Écoutez l'histoire de ma vie
C'est un orphelin qui vous parle
Qui vous raconte ses petits ennuis
Hue donc...

Un jour un général
Ou bien c'était une nuit
Un général eu donc
Deux chevaux tués sous lui.
Ces deux chevaux c'étaient
Hue donc...

Que la vie est amère
C'étaient mon pauvre père
Et puis ma pauvre mère
Qui c'étaient cachés sous le lit
Sous le lit du général qui
Qui s'était caché à l'arrière
Dans une petite ville du Midi.
Le général parlait
Parlait tout seul la nuit
Parlait en général de ses petits ennuis
Et c'est comme ça que mon père
Et c'est comme ça que ma mère
Hue donc...

Une nuit donc morts d'ennui.
Pour moi la vie de famille était déjà finie
Sortant de la table de nuit
Au grand galop je m'enfuis
Je m'enfuis vers la grande ville
Où tout brille et tout luit
En moto j'arrive à Sabi en Paro
Excusez moi je parle cheval
Un matin j'arrive à Paris en sabots
Je demande à voir le lion
Le roi des animaux
Je reçois un coup de brancard
Sur le coin du naseau
Car il y avait la guerre
La guerre qui continuait
On me colle des oeillères
Me v'là mobilisé
Et comme il y avait la guerre
La guerre qui continuait
La vie devenait chère
Les vivres diminuaient
Et plus il diminuaient
Plus les gens me regardaient
Avec un drôle de regard
Et les dents qui claquaient.
Ils m'appelaient beefsteak
Je croyais que c'était de l'anglais
Hue donc...

Tous ceux qu'étaient vivants
Et qui me caressaient
Attendaient que j'sois mort
Pour pouvoir me bouffer.
Une nuit dans l'écurie
Une nuit où je dormais
J'entends un drôle de bruit
Une voix que je connais
C'était le vieux général
Le vieux général qui revenait
Qui revenait comme un revenant
Avec un vieux commandant
Et ils croyaient que je dormais
Et ils parlaient très doucement.
Assez assez de riz à l'eau
Nous voulons manger de l'animau
Y'a qu'à lui mettre dans son avoine
Des aiguilles de phono.
Alors mon sang ne fit qu'un tour
Comme un tour de chevaux de bois
Et sortant de l'écurie
Je m'enfuis dans les bois.

Maintenant la guerre est finie
Et le vieux général est mort
Est mort dans son lit
Mort de sa belle mort
Mais moi je suis vivant et c'est le principal
Bonsoir
Bonne nuit
Bon appétit mon général.


Revenir en haut Aller en bas
Chiara7
Habitué
Habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 247
Age : 54
Localisation : Ath
Date d'inscription : 10/07/2009

MessageSujet: Re: Le cheval dans une île   Dim 18 Mar - 21:44

Merci Nancy! Gr sourire J'aime beaucoup aussi, c'est un peu la vie réelle traduite en poésie...
Revenir en haut Aller en bas
Peanut
Vu
Vu


Nombre de messages : 76
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Le cheval dans une île   Lun 14 Mai - 22:37

eupe pour ces merveilles...

si ça peut te consoler, Nancy, j'étais conteuse, dans une autre vie...
j'ai raconté le cheval dans une île, un jour, pendant les portes ouvertes d'un refuge...

ben j'ai eu un moment l''impression de parler en lapon... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cheval dans une île   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cheval dans une île
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cheval dans une île
» Pour monter à cheval dans son salon !
» Monter un cheval dans un van : méthode éthol'
» Monter dans le van... en liberté ! VIDEO
» Attaché ou pas dans le van ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equi-logique :: Divers :: Salon Détente-
Sauter vers: